Sparkup : la start-up qui permet aux étudiants d'apprendre autrement

    Article Par Presse le Mar 5, 2019 12:06:19 PM

    Vous avez toujours galéré à étudier pour vos partiels, vous manquez de motivation, les études ne sont pas pour vous ? Sparkup a signé un partenariat avec l'ICD, l'école du Groupe IGS, pour offrir aux étudiants une nouvelle manière de travailler. Mais avant tout, Sparkup aide aussi et surtout les entreprises. Rencontre avec le CEO et fondateur de la start-up, Vincent Bruneau.

     

    Bonjour, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

    Bonjour, je m'appelle Vincent Bruneau. J’ai été magicien professionnel pendant 10 ans. Mon travail consistait à divertir mes spectateurs, sur scène, dans la rue et à la télévision. Une aventure passionnante, enrichissante.

    10 ans plus tard je me suis retrouvé à la tête d’une entreprise de tech : Sparkup.

    vincent_bruneau-2

    Avec l’ICD, école du Groupe IGS, Sparkup souhaite révolutionner les méthodes d’enseignement pour rendre les cours plus interactifs notamment grâce au jeu. Pouvez-vous m’en dire plus sur ce projet ?

    Nous avons signé un partenariat avec l’ICD pour permettre aux étudiants d’apprendre autrement.

    Sondages, votes, quiz, nuages de mots … : Sparkup propose une quinzaine d’activités ludiques et efficaces qu’un enseignant peut utiliser pour capter l’attention du groupe, permettre à chacun de poser des questions et valider les acquis.

    Certaines activités permettent de transformer un cours en intense compétition et favorisent la mémorisation. Le jeu est un biais cognitif très efficace pour l’apprentissage car les étudiants sont davantage impliqués.

    Pour les étudiants, utiliser un outil qui facilite le travail collaboratif est aussi une opportunité d’être mieux préparé aux attentes et aux nouvelles méthodes de travail en entreprise.

     

    Pouvez-vous nous expliquer plus en détails le concept de Sparkup ? Comment avez-vous eu cette brillante idée ?

    Quand je me suis tourné vers le monde de l’entreprise, j’ai constaté un problème dans les réunions de travail :

    • trop longues
    • mauvaise répartition du temps de parole
    • timidité
    • les ¾ n’aboutissent sur aucune prise de décision

    t1lulsb5sle0d1hn54mljz7wvplbasfb

    L’inefficacité des échanges en réunion et le temps perdu a des répercussions sur l’engagement des collaborateurs et leur bien être en entreprise : 87% des gens ne se sentent pas engagés au travail !

    J’ai donc créé Sparkup pour résoudre les points de frictions des temps d’échange en entreprise (réunions d’équipe, formations, séminaires, conventions…)

    Sparkup est une plateforme qui favorise l’interactivité et la participation dans un groupe.

    Pour l’utiliser, c’est très simple : il suffit de vous connecter à notre webapp avec n’importe quel appareil et vous pouvez commencer à interagir en direct. Les participants peuvent interagir, poser leurs questions et partager leurs idées.

     

    Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans un tel projet entrepreneurial ? Sur quel business model repose-t-il ?

    Ce qui m’a motivé c’est une passion pour la technologie et mon envie de générer des émotions positives et des interactions en entreprise.

    Sparkup est disponible sous forme d’abonnement avec un essai gratuit de 14 jours pour les entreprises de toute taille. La plateforme comprend plusieurs niveaux de licence (Essential, Business, ou Entreprise) ainsi qu’un tarif spécifique adapté au secteur de l’éducation.

    js9lr5m34jwmtbwgw72h0z77epn2xt7r

    Quelle est la prochaine étape pour Sparkup ?

    À très court terme on vous donne rendez-vous sur le village Start-up du salon Educatec porte de Versailles les 21, 22 et 23 novembre, au stand 1-11.

    La prochaine grande étape pour Sparkup c’est continuer notre développement au Japon.

    Comment est l’ambiance chez Sparkup ? Recrutez-vous, en ce moment ?

    Très bonne ambiance chez Sparkup, nous sommes une équipe de 25 personnes dynamiques, passionnées et prêtes à révolutionner la collaboration en entreprise.

    Côté recrutements nous prévoyons de recruter un lead développeur d'ici décembre 2018 et un développeur back-end à partir de janvier 2019.

    Nous cherchons également à recruter un Customer Success Manager et un commercial supplémentaire.

     

    Share